Le 18 mars, avec les Amis de la Commune

12 Mars 2014

En mars 1871, alors que la bourgeoisie, Thiers en tête, se réfugiait à Versailles, les travailleurs parisiens prenaient le pouvoir et proclamaient la Commune.

Les communards prirent sans attendre des mesures d'intérêt général, comme la remise en route de tous les services publics, la suspension du paiement des loyers ou l'interdiction du travail de nuit dans les boulangeries. Ainsi naissait l'embryon d'un premier État ouvrier.

Et, tandis que Thiers préparait la reconquête sanglante de Paris, ils jetaient les bases d'une société juste, égalitaire et démocratique, préfiguration d'une société communiste. Un projet que la crise du capitalisme rend d'autant plus actuel.

Cette année, les organisateurs de la traditionnelle célébration de la Commune de Paris proposent un parcours dans le 3e arrondissement jusqu'au Mont-de-Piété, en mémoire des ouvriers parisiens du 19e siècle qui, pour survivre, se rendaient régulièrement « chez ma tante » pour emprunter de petites sommes, en échange d'objets qu'ils ne reverraient jamais.

Une délégation de Lutte Ouvrière sera présente.

Départ mardi 18 mars à 18 heures Métro Temple, Paris 3e