Vichy : des emplois perdus au casino

15 Avril 2015

La municipalité UMP de Vichy a décidé de ne pas renouveler la concession à l’un des deux casinos de la ville, ce qui va entraîner sa fermeture fin 2015. 42 travailleurs vont être licenciés.

Si le maire a été rapide pour décider la fermeture, il n’a rien à dire sur l’avenir des salariés. Ils ne savent pas quand ils vont être licenciés ni ce qui va leur être proposé comme indemnités de licenciement. Mais pour eux, il ne semble pas possible d’être repris dans l’autre casino de la ville appartenant au même groupe, le groupe Partouche

Quoi qu’on puisse penser de l’utilité sociale des casinos, il reste qu’à Vichy ils emploient de nombreux salariés. Or les plans de licenciement se succèdent dans la région. Il y a un an, c’est la laiterie Candia qui fermait à Saint-Yorre avec 106 licenciements et ce ne sont pas les 20 ou 30 emplois d’un repreneur qui fabrique du papier WC qui suffisent à faire baisser le nombre de chômeurs.

La bourgeoisie et les élus à son service jouent avec les emplois. Pour que les bénéfices soient maintenus, les travailleurs sont toujours perdants jusqu’au moment où ils feront « sauter la banque ».

Correspondant LO