Exonérations de cotisations : le pompon pour les patrons

25 Janvier 2023

Depuis des années, les gouvernements successifs ont multiplié les dispositifs permettant aux employeurs d’être exonérés de cotisations sur les salaires. Rien que pour les cotisations retraite, cela représente plus de 18 milliards par an que les patrons n’ont pas à payer.

C’est un vol pur et simple opéré sur les revenus des salariés. D’abord parce que les cotisations patronales sont du salaire indirect, et exonérer un patron de cotisation, c’est en fait baisser le salaire. Et puis, ce qui n’est pas payé par les patrons, l’État doit le compenser avec son argent, qui vient aussi des impôts des salariés. Ainsi les 18 milliards que les patrons ne payent pas en cotisations retraite sont compensés par la CSG, qui est retenue chaque mois sur la fiche de paye.

Le gouvernement met en avant un déficit à venir de 12 milliards par an pour justifier le recul de l’âge de la retraite à 64 ans. Pourtant, même si cette précision était juste – ce qui est loin d’être sûr –, le simple fait de rétablir le paiement des cotisations patronales suffirait à faire disparaître ce déficit.

Alors, s’il y a un problème avec le régime de retraite, que les patrons payent donc leurs cotisations !

Bruno Fortin