Politicien en solde

26 Septembre 2018

Manuel Valls tente une énième reconversion politique en se présentant à la mairie de Barcelone. Ses références sont connues : il a systématiquement gouverné contre les travailleurs, continuellement cherché des appuis à droite en multipliant les actes et les déclarations contre les migrants en général et les musulmans en particulier, trahi ses partenaires politiques avec constance à la recherche de sa place au soleil.

Complètement démonétisé en France, n’espérant même plus l’aumône d’un strapontin dans l’équipe de Macron, l’ambitieux rincé tente donc sa chance de l’autre côté des Pyrénées. Il pourra intituler sa liste Atrazine, du nom de cet herbicide cancérigène que les capitalistes français ne peuvent plus vendre sur le territoire national mais qu’ils peuvent toujours exporter.