Mélenchon s’en va-t’en guerre

26 Septembre 2018

Dans une tribune intitulée « L’Allemagne vise-t-elle une hégémonie complète en Europe ? » et publiée dans Le Monde, les députés Jean-Luc Mélenchon et Bastien Lachaud donnent l’alarme. Naguère, dans le couple franco-allemand, la France avait au moins « la puissance diplomatique et militaire ». Mais c’est fini ! Aujourd’hui, l’Allemagne monopolise les postes importants dans les institutions européennes. Le projet d’avion militaire franco-allemand la mettrait « à un doigt d’être une puissance nucléaire ». Quant à l’Europe de la défense, elle sera pour elle « l’occasion […] de remilitariser ». Et nos deux stratèges de conclure que c’est « dangereux pour la France comme pour la paix ».

Pas antimilitariste, Mélenchon. Seulement antiallemand, dans la tradition cocardière, galonnée et amie des marchands de canons pourvu qu’ils soient français.