La casse de la prime à la casse

26 Septembre 2018

Plus de 70 000 automobilistes attendent le versement de leur prime à la casse, dont le montant peut aller de 1 000 à 2500 euros.

Cette prime était jusqu’à la fin 2017 attribuée aux ménages non imposables qui remplaçaient un vieux diesel par un véhicule neuf propre. Elle a depuis été étendue à tous ceux qui se débarrassent de véhicules à essence d’avant 1997 ou d’un diesel d’avant 2001 (et même 2006 pour les ménages non imposables) pour acheter un véhicule reconnu non polluant, qu’il soit neuf ou d’occasion.

Cette modification a entraîné une ruée des automobilistes dépassant toutes les prévisions. Du coup, les caisses de l’agence chargée de verser la prime étant vides, rien n’a été versé depuis le mois de mai.

Le patronat touche rubis sur l’ongle des primes censées lui permettre de créer des emplois et n’embauche pas. Pour les automobilistes, c’est exactement l’inverse. Ils achètent bel et bien un véhicule propre…. mais ne touchent pas la prime qui leur est due.

Daniel MESCLA