Prestations familiales : à la loupe !

28 Avril 2021

Le 1er avril, le gouvernement a augmenté de… 0,1 % les prestations familiales, payables le 1er mai.

Ainsi le montant des allocations familiales, dans une famille comptant deux enfants, avec le plafond de ressources le plus bas, est en hausse de 13 centimes par mois. Le RSA gagne 56 centimes et la prime d’activité de base 55 centimes.

Ces augmentations permettront à un bénéficiaire du RSA de vivre (si on ose dire !) avec 565,34 euros par mois et à une personne seule touchant la prime d’activité de vivre avec 553,71 euros.

Ainsi, l’ensemble des milliardaires du pays, qui se partagent 500 milliards et dont les fortunes ne cessent de faire des bonds, ne risquent-ils pas pour leurs investissements boursiers de subir la concurrence des « bénéficiaires » (c’est le terme utilisé) des allocations familiales, du RSA et de la prime d’activité.

Quant à l’État, on appréciera son extrême générosité quand il distribue ses cadeaux aux plus pauvres à l’aide d’une pince à épiler…

A. V.