Collomb : “Je suis un opportuniste, je retourne ma veste”

23 Novembre 2022

Gérard Collomb, ex-maire de Lyon et ex-ministre de l’Intérieur, a tenté de sortir de son désert politique en s’opposant à l’accueil des migrants de l’Ocean Viking. Dans la foulée de Marine Le Pen, il a déclaré que cet accueil constituait un « tournant dans la politique d’immigration en France ». Il a aussi prétendu avoir quitté le gouvernement quand Macron avait envisagé de créer un hot-spot, une zone d’accueil de migrants, à Toulon en 2018. À l’époque pourtant, il avait déclaré abandonner son strapontin ministériel pour tenter de conquérir la mairie de Lyon, sans réussir à le faire.

Après avoir quitté le PS pour Macron, Collomb a quitté Macron et, aujourd’hui, il tente de relancer sa carrière avec une dose de xénophobie. Mais, comme l’avait déclaré un politicien expert en opportunisme :
« Ce n’est pas la girouette qui change, c’est le vent qui tourne. »