Un appel pour Mumia Abu-Jamal

24 Mars 2021

Testé positif au Covid-19, le prisonnier politique noir-américain Mumia Abu-Jamal, 66 ans, est laissé sans soins alors qu’il souffre de graves difficultés respiratoires, de défaillances cardiaques et de problèmes cutanés invalidants.

Ex-président de l’Association des journalistes noirs de Philadelphie, Mumia a passé près de 40 ans en prison. Il est actuellement à l’isolement à l’infirmerie de la prison de Mahanoy en Pennsylvanie. Condamné en 1981 dans un procès inéquitable pour le meurtre d’un policier qu’il n’a pas commis, il a échappé deux fois à la peine de mort grâce à la mobilisation internationale, mais reste détenu à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

Le Comité mondial pour sa libération, le Syndicat des écrivains américains (NWU), la Fédération internationale des journalistes, le collectif français regroupant une centaine d’organisations, dont Lutte ouvrière, appellent à envoyer des mails aux autorités américaines pour exiger que Mumia soit libéré et soigné en urgence.

Un texte bilingue de protestation peut être envoyé à trois destinataires :

- Tom Wolf, gouverneur de Pennsylvanie :

brunelle [dot] michael [at] gmail [dot] com

- John Wetzel, secrétaire d’État aux Affaires pénitentiaires de Pennsylvanie :

jowetzel [at] state [dot] pa [dot] us

- Larry Krasner, procureur de Philadelphie :

justice [at] phila [dot] gov

On trouvera ce texte sur notre site

https://www.lutte-ouvriere.org/un-appel-pour-mumia-abu-jamal-156124.html