RATP – Créteil et Saint-Maur : les conducteurs de bus réagissent

03 Mars 2021

Les 1er et 2 mars, de nombreux conducteurs de bus étaient en grève aux dépôts de Créteil et Saint-Maur, dans le Val-de-Marne, contre la tentative de la direction de remettre en cause le dispositif dit de « convenances personnelles ».

Il s’agit de la possibilité de modifier son service pour un besoin ponctuel ou permanent, comme par exemple aller chercher les enfants à l’école, ceci en raison des horaires décalés en deux parties, du matin et de nuit. La direction voulait en plus bloquer les changements d’horaire entre conducteurs, si l’un des deux a un temps moyen de conduite trop bas. En réalité, son seul objectif est de récupérer des jours de travail pour fonctionner avec un effectif minimum.

Mal lui en a pris. Son initiative a énervé les travailleurs, qui ont besoin d’organiser leur vie personnelle. Des dégradations se sont déjà fait sentir pour les conducteurs dits hors lignes, informés de leurs horaires quelques jours avant, voire la veille, alors qu’il y a peu le délai était de deux ou trois semaines.

Quand un travailleur a besoin de modifier ses horaires, la direction voudrait en profiter pour nous faire un véritable chantage à travailler sur nos repos. En réponse, elle a récolté une grève bien suivie, une assemblée générale et un barbecue des grévistes venus montrer qu’ils ne la laisseront pas faire.

Correspondant LO