Fermeture de PSA Aulnay : un mensonge xénophobe

04 Janvier 2017

Jean-Christophe Lagarde, député-maire UDI de Drancy, vient de se faire remarquer en déclarant que la fermeture, en 2014, de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois était en partie « liée à l’omniprésence religieuse et au fait qu’il y avait des exigences religieuses dans le travail, d’arrêts de travail, de baisse de productivité ». Ce politicien n’hésite pas à mentir pour dédouaner les actionnaires de PSA qui ont fermé cette usine de plus de 3 000 salariés pour augmenter leurs profits.

Les seuls moments où les chaînes de production se sont arrêtées pour des raisons religieuses, c’était lors des fêtes catholiques comme Noël ou Pâques. Tous les ouvriers y ont toujours eu les mêmes horaires et les mêmes conditions de travail, quelles que soient leur confession ou leur origine.

Lagarde a trouvé là l’occasion de manifester sa servilité à l’égard des patrons de PSA.

D.R.