SNCF : À Paris Sud-Est

19 Octobre 2022

Au Technicentre Sud-Est Européen de Villeneuve-Saint-Georges, l’atelier était vide : 61,81 % de l’exécution était en grève ; mais également 38,63 % de la maîtrise. Les chefs sont concernés, qui ont parfois des salaires plus bas que les ouvriers des ateliers. Une quinzaine de militants s’est retrouvée au piquet et a voté en assemblée générale la revendication de 400 euros d’augmentation de salaire. Ils se sont ensuite rendus à l’assemblée interservices de la gare de Lyon.

Devant une centaine de grévistes, un conducteur a dénoncé les conditions de travail qui se dégradent, une commerciale a évoqué les salaires bas et la fermeture des gares, et d’autres grévistes ont parlé des bénéfices de la SNCF, du gel des salaires depuis huit ans, et des profits astronomiques de Total.

Correspondant LO