Lactalis : un énième scandale

08 Juin 2022

Lactalis, leader mondial du lait, vient d’être mis en examen pour falsification de denrées alimentaires. Le groupe est poursuivi par l’entreprise Serval.

Client de Lactalis, ce fabricant d’aliments pour l’allaitement des veaux a porté plainte fin 2018 contre son fournisseur après avoir découvert qu’une partie du lactosérum vendu pendant des années était coupé avec du perméat, un sous-produit du lait sans protéine. Une manière pour Lactalis de réduire ses coûts de production et d’augmenter ainsi ses bénéfices.

Une plainte en 2018, une mise en examen en 2022 : y aura-t-il un procès ? Rien n’est moins sûr. En 2018, Lactalis avait été accusé d’avoir vendu du lait infantile contaminé à la salmonellose. Des familles ont porté plainte mais, jusqu’à aujourd’hui, l’enquête est en cours, sans date de procès. La justice n’est pas pressée de demander des comptes à Lactalis. De toute façon, il serait illusoire de compter sur les tribunaux pour imposer la transparence sur la qualité des produits fabriqués.

Les capitalistes sont prêts à faire boire n’importe quoi pour préserver leurs profits. Pour savoir vraiment ce qu’il y a dans le lait qu’ils vendent, lever le secret des affaires serait indispensable.

Joséphine Sina