Climat : un jugement sans conséquences

10 Février 2021

Le 3 février, le tribunal administratif de Paris a condamné l’État français pour non-respect de ses engagements de réduction des gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

Les ONG à l’origine de la plainte déposée en mars 2019, les associations de défense de l’environnement, les partis écologistes ont salué ce jugement comme « historique ». Mais il reste en fait totalement symbolique puisque l’État n’a été condamné qu’à un euro de dommages et intérêts.

Le jugement ne fait que reconnaître ce que chacun sait depuis longtemps, que ce soit pour le climat ou dans d’autres domaines : le gouvernement ne fait pas ce qu’il dit. Des grand-messes climatiques se tiennent tous les ans depuis 1995, chacune promettant des changements majeurs, jamais appliqués.

Alors oui, il faut « changer le système, pas le climat ! »

Camille PAGLIERI