Arlette Laguiller : “Le capitalisme n’est pas l’avenir mais le passé”

15 Mai 2019

« Nous nous présentons aux élections […] pour défendre une politique communiste révolutionnaire. […] Nous le faisons pour faire entendre la voix de celles et ceux qui considèrent que le capitalisme ne représente pas l’avenir mais le passé. L’humanité crève d’une organisation sociale basée sur l’appropriation privée des richesses qui devraient appartenir à tous, basée sur le monopole d’une classe privilégiée sur les moyens de production, basée sur la concurrence, sur l’argent. Nous participons à cette campagne électorale, comme à toutes les autres, pour affirmer que seul le prolétariat, la classe de ceux qui n’ont que leur salaire pour vivre, a collectivement la force de mettre fin à cet ordre social qui impose à l’humanité des souffrances infinies. […] Les élections, les européennes comme les autres, sont la continuation de notre politique au quotidien par d’autres moyens. »