Castorama – Englos : les salaires doivent augmenter

17 Janvier 2019

Les 9 et 10 janvier, des salariés de Castorama ont débrayé dans une quinzaine de magasins.

À Englos, dans le Nord, certains ont dormi deux nuits sur place, pour défendre leur pouvoir d’achat. Soutenus par des gilets jaunes, ils exigeaient des augmentations de salaire de 100 euros et l’application de la « prime Macron ».

Les syndicats dénoncent les salaires bloqués et l’amputation de 40 % de la participation. Les actionnaires de Castorama, qui doivent recevoir 570 millions d’euros de dividendes d’ici 2020, ont largement de quoi payer.

Pour défendre le pouvoir d’achat, pas d’autre voie que celle que les travailleurs de Castorama ont entamée : imposer un autre rapport de force avec les capitalistes.

A.R.