SNCF : À Sotteville, victoire des conducteurs

12 Septembre 2018

Après 54 jours de grève reconductible, les conducteurs de trains de Sotteville, chargés du transport de marchandises pour le port de Rouen, ont fait reculer leur direction.

Le conflit a débuté le 11 juin dernier. Les dirigeants du fret de Sotteville avaient décidé d’augmenter fortement la charge de travail des conducteurs, ce qui aurait entraîné des suppressions de postes. En parallèle, ils voulaient également baisser leur rémunération de 10 %.

Grâce à leur détermination et à la solidarité, exprimée par des jours de grève, des travailleurs du rail d’autres sites, les conducteurs ont fini par l’emporter. Ce recul s’explique aussi par la campagne céréalière de cet été. En effet, la spécificité du trafic céréalier, qui représente la majeure partie de l’activité du site, et son poids économique ont fait monter la pression sur la SNCF : les silos n’étaient pas encore vides de la campagne céréalière de 2017 alors que la moisson battait son plein.

La direction a dû céder en remballant son projet de réorganisation du travail et en maintenant les salaires. Les cheminots de Sotteville ont montré leur capacité à se battre et à se faire respecter.

Correspondant LO