Dans les bulletins SNCF de Lutte ouvrière

11 Avril 2018

Ils n’y croient pas eux-mêmes

Pour les parlementaires, le débat sur l’avenir de la SNCF est tellement important qu’ils ont jugé inutile de se déplacer. L’hémicycle était quasiment vide. Ils étaient deux fois moins nombreux qu’à l’AG que nous avions organisée le matin même.

Une fois de plus, les parlementaires ont fait la démonstration qu’ils ne servaient à rien et qu’ils en étaient eux-mêmes convaincus, n’ayant pas jugé utile de se déplacer.

Ne comptons que sur notre force pour obliger le gouvernement à remballer son projet.

Bulletin SNCF Paris – Gare de l’Est

Un cheminot averti…

À l’assemblée de Lyon Perrache, un ex-conducteur de Ouibus a raconté comment la SNCF avait organisé la sous-traitance. Ces conducteurs bénéficiaient des conditions des roulants SNCF. Ils se sont vu imposer le transfert à la société Faure, avec aggravation des conditions de travail, perte de salaire, des découchés à 6 euros la nuit. Les conducteurs qui ont refusé ont été licenciés.

« Voilà ce qui vous attend si vous baissez les bras », a conclu ce conducteur. C’est bien pourquoi les cheminots vont se battre comme des lions pour imposer l’abandon du plan Macron.

Bulletin SNCF Lyon