D’une invasion à l’autre

24 Mai 2022

L’ancien président George W. Bush a dénoncé, à l’occasion d’un discours à Dallas, « la décision d’un seul homme de lancer une invasion totalement injustifiée et brutale de l’Irak », cette invasion qu’il avait décidée lui-même en 2003 à la tête de l’impérialisme américain, en dévastant ce pays. Puis il s’est repris en corrigeant : « Je veux dire, de l’Ukraine. »

Mais était-ce vraiment un lapsus ? Car qui est mieux placé pour apprécier ce parallèle entre grandes puissances écrasant les populations sous les bombes ?

L.D.