Clinique de l’Anjou – Angers : la mobilisation a payé

08 Décembre 2021

Vendredi 3 décembre, avec 90 % de grévistes, les 600 salariés de la Clinique de l’Anjou, à Angers, ont fait une démonstration de force et obtenu au bout d’une journée une augmentation de 40 euros net par mois.

Dès 6 heures du matin, les grévistes ont commencé à se réunir devant les portes de l’établissement. Au nombre de 200, ils ont fait entendre leur colère à l’aide de slogans, de banderoles et de pancartes affirmant : « Le travail c’est la santé… mais pensez à nous augmenter ! » Ils ont fait le tour des services, puis ont interpellé le groupe de médecins qui dirigent la clinique, faisant entendre leur mécontentement et dénonçant des conditions de travail dégradées, une fatigue accrue et des salaires insuffisants.

Dans un premier temps, la direction a voulu noyer le poisson en évoquant la garantie d’une augmentation de 20 euros brut mensuels, ce qu’elle avait déjà fait une semaine auparavant.

Mais face à la détermination des travailleurs soignants et non soignants, la direction a finalement dû décider d’accorder l’augmentation de 40 euros à l’ensemble des salariés de la clinique, avec un rattrapage à partir de janvier 2021, ce qui représente 480 euros en plus sur la paye de décembre. Cette avancée en appelle d’autres, puisque la mobilisation paye…

Correspondant LO