Algérie : Toujours plus d’armes pour les militaires

21 Juillet 2021

Entre 2016 et 2020, le gouvernement algérien a augmenté de 64 % ses importations d’armes par rapport aux cinq années précédentes. Ainsi, 35 milliards de dollars ont été consacrés aux dépenses militaires, alors que les systèmes de santé et éducatif manquent cruellement de moyens et que la pauvreté frappe de plus en plus de monde.

En plus de la Chine, ou de la Russie avec laquelle un contrat de 7 milliards a été signé en juin, les autorités algériennes se fournissent aussi auprès des marchands d’armes français. Parmi le matériel importé de l’Hexagone, figurent des « agents chimiques ou biologiques toxiques » et des « agents anti-émeutes ». Pas plus que la Russie ou la Chine, la France n’a d’état d’âme à vendre des armes destinées à mater la contestation populaire.

Maud NATHAN