Châteaudun : non aux fermetures d’écoles

19 Mai 2021

À Châteaudun, en Eure-et-Loir, la mairie avait décidé de ne pas faire les travaux nécessaires dans l’école maternelle Jean-de-la-Fontaine et l’école élémentaire Jean-Macé, dans un quartier populaire de la ville ce qui les menaçait de fermeture.

Depuis des années, les travaux d’entretien ne sont pas effectués. Cette année, la municipalité PS a ouvertement annoncé qu’elle n’avait pas les moyens de faire les travaux nécessaires ni de construire une nouvelle école. Elle proposait donc une fermeture pure et simple des deux écoles et la répartition des élèves dans les autres classes de la ville. Selon elle, le nombre de mètres carrés par élève dans les autres écoles était suffisant pour accueillir tous les enfants.

Les parents d’élèves et les enseignants des écoles concernées ne sont évidemment pas satisfaits et réclament une école de qualité dans leur quartier. Un comité de parents s’est organisé pour la défense de ces écoles et plusieurs manifestations ont eu lieu dans la ville. Certains rappellent avoir voté pour le maire parce qu’il avait promis de sauver l’école. Celui-ci ayant refusé de recevoir et d’écouter les parents, il a donc été décidé d’aller se faire entendre directement au conseil municipal de la ville.

L’entrée de parents et d’enseignants en colère dans l’enceinte du conseil municipal n’a pas plu du tout au maire, qui s’en est plaint à l’Inspection académique. La directrice de l’école, venue avec les parents au conseil municipal, a été convoquée et menacée de sanction disciplinaire. Deux rassemblements devant l’Inspection ont eu lieu pour la soutenir.

La directrice s’est vu imposer un rappel à l’ordre, mais la lutte a déjà payé : à défaut d’obtenir une école neuve, la municipalité a engagé des travaux pour la rénovation de celle-ci, et d’autres sont prévus.

Correspondant LO