Carrefour Supply Chain – Le Rheu : grève pour les salaires

14 Avril 2021

Mercredi 7 avril, 80 salariés de la plateforme logistique Carrefour du Rheu, en Ille-et-Vilaine, se sont mis en grève pour dénoncer la très faible augmentation des salaires proposée par la direction.

En effet, alors que le groupe vient d’annoncer les meilleurs résultats depuis vingt ans, avec un chiffre d’affaires en hausse de 8 %, il ne propose aux employés que 0,5 % d’augmentation générale. Cette décision, perçue comme une provocation, a suscité la colère partout dans le pays, quinze plateformes du groupe sur dix-neuf étant bloquées ou fortement perturbées.

Dès le mercredi soir, sur le site du Rheu, avec l’appui de la CGT, les grévistes ont mis en place un barrage filtrant à l’entrée, ne laissant passer qu’un camion toutes les quarante minutes. Très vite la zone industrielle des environs s’est retrouvée complètement paralysée par les véhicules en attente.

Le lendemain, la direction a fait intervenir la police afin de dégager les accès de l’entreprise. Cette intervention n’a pas découragé les grévistes qui ont maintenu le piquet en refusant de charger et de décharger les camions. Au final, peu de marchandises ont été traitées, 20 000 produits contre 90 000 habituellement.

Devant la détermination des grévistes, sur ce site comme sur les autres plateformes, la direction du groupe a décidé de rouvrir les négociations salariales. Au final, elle propose 1,2 % maintenant et 0,3 % en juillet. Face à cette annonce, les grévistes ont levé les piquets mais continuent à débrayer par intermittence afin de maintenir la pression sur la direction. En effet, beaucoup parmi les salariés pensent que cette augmentation est très insuffisante et que Carrefour a largement les moyens d’augmenter les salaires de manière importante.

Correspondant LO