Très chers élus

17 Février 2021

Mercredi 3 février, les députés chargés de cette question ont décidé d’augmenter de 15 % les indemnités de fonctionnement de tous les membres de l’Assemblée nationale, les faisant passer de 18 950 à 21 800 euros par an.

Ces sommes, comme leur nom l’indique, viennent en plus de leur rémunération qui se situe aux alentours de 5 700 euros net par mois.

Le fait en soi a déjà de quoi choquer tous les travailleurs, auxquels on explique à longueur de journée qu’ils doivent se contenter de vivre avec 1 100 euros par mois et se considérer comme des privilégiés s’ils atteignent les 2 000 euros.

Quant à la justification, il fallait oser ! Cette augmentation serait justifiée par le Covid, qui empêche ces valeureux élus de se déplacer vers leurs électeurs et leur impose des frais postaux plus importants.

Ils ne sont que des gagne-petit à côté des vrais maîtres de la société, qui ont vu leur fortune augmenter en millions ou en milliards d’euros en un an. Leur mépris et de leur arrogance n’en mériteraient pas moins de leur être renvoyée et sans mettre de timbre !

Marion AJAR