Loyers des petites entreprises : éphémère alibi

16 Septembre 2020

Les ordonnances de mars 2020 permettaient aux petites entreprises de moins de dix salariés de différer le paiement de leurs loyers et des factures d’eau, de gaz et d’électricité. Cette mesure vient de prendre fin le 10 septembre.

De fait, pour bon nombre d’entre elles, la baisse des rentrées d’argent liée à la crise a rendu impossible le paiement des loyers. Sa suspension était donc une mesure bien utile. Mais les mois de juillet et d’août n’ont bien souvent pas suffi à compenser leurs dettes. La fin de cette mesure, à cette date, va donc sans doute contribuer à aggraver le nombre de faillites. Pour le grand patronat et le gouvernement, les petites entreprises ne sont qu’un alibi pour réclamer des aides.