Recul de la vaccination : enfants en danger

20 Juillet 2022

Un rapport de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Unicef s’alarme : en 2020 et 2021 la vaccination infantile a baissé dans le monde.

L’indicateur clé est le vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP) : la proportion d’enfants ayant leurs trois doses est tombée de 86 % en 2019 à seulement 81 % en 2021. Cette couverture trop faible a déjà entraîné l’apparition d’épidémies évitables de rougeole et de polio sur les douze derniers mois et va s’ajouter à la malnutrition, qui affaiblit les défenses immunitaires et qui progresse également. « Les conséquences se mesureront en nombre de vies », dit la directrice de l’Unicef.

Les raisons de cette chute des vaccinations sont multiples : conflits, désinformation, problèmes d’approvisionnement ou de continuité des soins liés à la pandémie de Covid-19. Mais toutes sont liées aux insuffisances de cette société, qui n’est réellement efficace que dans la recherche du profit individuel.

Frédéric GESROL