Darmanin : leçon de démagogie

20 Juillet 2022

Le ministre de l’Intérieur veut déposer plusieurs propositions de lois à l’Assemblée nationale concernant les étrangers vivant en France, dont une sur l’obtention de la carte de séjour pluriannuelle.

Celle-ci est déjà soumise à plusieurs conditions, notamment la signature d’un contrat d’intégration républicaine qui exige de suivre des cours de français.

Mais qu’importe, Darmanin, qui ne voudrait pas se faire trop doubler sur sa droite, prétend désormais la conditionner à « un niveau minimal de français ».

C’est d’autant plus choquant qu’on sait que, pour obtenir ou renouveler des papiers, les étrangers sont soumis à un véritable parcours du combattant, à commencer par des rendez-vous quasi impossibles à obtenir en préfecture pour déposer un dossier. Quant à l’apprentissage et à la maîtrise de la langue, l’État ne les prend que très mal en charge et les crédits manquent aux associations qui se démènent dans les quartiers.

Dans le même temps, Darmanin a réaffirmé sa volonté d’expulser systématiquement les étrangers qui commettraient des « actes graves », nouveau clin d’œil à l’extrême droite et à son électorat.

Darmanin, qui avait entonné les trompettes du nécessaire barrage républicain contre le RN pour faire élire Macron, n’est pas le dernier à faire progresser les idées réactionnaires et la crasse raciste.

Arnaud VAUTARD