14 juillet : Macron s’en va-t-en guerre

20 Juillet 2022

Jeudi 14 juillet, Emmanuel Macron en a appelé à la « force morale » de la population face à la violence de la guerre et des guerres à venir, faisant référence à la mobilisation de la population ukrainienne, tant mise en avant par les médias.

Le gouvernement se sert de la guerre pour justifier la crise et l’inflation actuelle. Mais il prépare aussi les esprits à des conflits plus violents, dits de « haute intensité ». Macron a d’ailleurs confirmé l’augmentation des budgets militaires.

Face à la guerre, au-delà des budgets, l’appui de la population est indispensable au pouvoir et elle est embarquée activement dans l’économie de guerre. Par le passé ou aujourd’hui en Russie et en Ukraine, les hommes ont été enrôlés de gré ou de force pour servir de chair à canon.

Face à la menace d’une guerre généralisée, c’est contre l’enrôlement derrière ces tenants de l’ordre capitaliste, fauteurs de crises et de guerres, que les travailleurs devront mobiliser leur « force morale ».

Cécile Seyrig