Hôpital de Laval : urgence aux Urgences

03 Novembre 2021

Lundi 1er novembre, le service des Urgences adulte et traumatologie du centre hospitalier de Laval a été fermé pour la nuit à partir de 18 h 30. Cela risquait fort de se reproduire trois autres fois dans la semaine du 1er au 7 novembre.

La situation des Urgences de Laval n’est pas nouvelle. Depuis déjà plusieurs mois, le service souffre du manque de médecins urgentistes. Durant l’été, il a déjà été fermé à plusieurs reprises et les patients ont été envoyés à Angers.

Par ailleurs, 27 lits sont actuellement fermés dans les autres services de l’hôpital, là encore faute de personnel soignant en nombre suffisant, ce qui engorge encore un peu plus les Urgences. La situation est difficile dans toute la Mayenne, et les équipes soignantes en sont arrivées à faire des plannings prenant en compte tous les hôpitaux du département, pour qu’il n’y ait pas deux endroits en difficulté en même temps.

Au début du mois d’octobre, les conditions devenant intenables, médecins et auxiliaires médicaux se sont déclarés en grève illimitée. Le service minimum étant la norme tous les jours, les grévistes sont tous réquisitionnés, mais ils continuent leur grève illimitée et ont alerté médias et élus.

En visite à Laval le 23 octobre, le Premier ministre, interpellé sur les problèmes de l’hôpital de la ville, a promis de nommer un médiateur. La belle affaire ! C’est de soignants que l’hôpital a besoin, pas d’un médiateur.

Correspondant LO