Tests Covid : annonces sans moyens

11 Août 2021

Depuis l’entrée en vigueur du passe sanitaire, de plus en plus de gens se rendent dans les pharmacies et les laboratoires pour réaliser un test Covid. Les centres de dépistage sont saturés.

La première semaine d’août, près de 4 millions de tests ont été réalisés dans toute la France. Avec l’affluence liée aux départs en vacances, l’extension du passe sanitaire et la fermeture d’un certain nombre de centres pour l’été, le problème s’accentue. Le personnel manque, les queues s’allongent.

Cela était largement prévisible. Le problème s’était déjà posé l’été dernier et durant les fêtes.

Pour réagir à cette situation, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé la possibilité, en plus des tests antigéniques et PCR, de faire des autotests pour obtenir un passe sanitaire. Ceux-ci ne pourront être valables que s’ils sont réalisés sous le contrôle d’un professionnel.

Le gouvernement a aussi allongé la durée de validité des tests, de 48 heures à 72 heures. Dans un rapport du Conseil scientifique, on peut lire que cette décision « repose sur des connaissances scientifiques limitées, mais a pour objet de répondre aux difficultés logistiques anticipées pour le déploiement des tests à large échelle ». Ainsi, à défaut de dégager des moyens supplémentaires, le gouvernement modifie ses critères scientifiques.

Comme d’habitude depuis le début de l’épidémie, il impose ses décisions en se préoccupant davantage des effets d’annonce que des moyens de les mettre en œuvre.

Gaël Colin