Guadeloupe : dans la rue contre l’obligation vaccinale

28 Juillet 2021

Samedi 24 juillet, 8 000 personnes ont manifesté dans les rues de Pointe-à-Pitre. L’ensemble des syndicats avaient appelé à protester contre l’obligation vaccinale et le passe sanitaire que le gouvernement veut instaurer.

Le rendez-vous était fixé à 8 heures à l’entrée du Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre – Abymes. Plusieurs milliers de personnes étaient présentes très tôt, malgré une pluie diluvienne. Les prises de parole se sont succédé au micro, dont l’intervention d’une camarade de Combat ouvrier, l’organisation antillaise membre, comme Lutte ouvrière, de l’UCI (Union communiste internationaliste).

Le défilé était très important et dynamique, avec notamment la participation d’un « gwoup a po », groupe de musique traditionnelle du carnaval, et des manifestants scandant « Liberté ! ». Dans le cortège de la CGTG, les mots d’ordre soulignaient la nécessaire solidarité des autres travailleurs vis-à-vis des soignants : « Si Macron lévé lanmen si swanyan i ka lévé lanmen si nou tout » (Si Macron s’en prend aux soignants, il s’en prend à nous tous).

D’autres mobilisations étaient déjà annoncées pour les jours suivants, dont un meeting prévu le soir du jeudi 29 juillet à Pointe-à-Pitre et une manifestation programmée le samedi 31 juillet à Basse-Terre, l’autre grande ville de Guadeloupe.

Marie-Céline Deshauteurs