Gaza : à nouveau sous les bombes

28 Juillet 2021

Dans la nuit du dimanche 25 juillet, des avions de guerre israéliens ont bombardé des bâtiments publics de la bande de Gaza.

Le prétexte était de répondre à des lancers de ballons incendiaires qui, eux, n’avaient occasionné aucune destruction.

Avant de se livrer à ces bombardements, les autorités israéliennes avaient réduit de moitié la zone de pêche des Palestiniens au large des côtes de Gaza. De quoi asphyxier encore un peu plus les familles qui survivent grâce à cette activité.

De même, ces dernières semaines, Israël a encore bloqué des camions-citernes transportant du carburant pour l’unique centrale électrique de Gaza, par le passage de Karam Abu Salem.

La nouvelle coalition gouvernementale du Premier ministre d’extrême droite Naftali Bennett, comprenant la quasi-totalité des partis, droite, gauche et même islamiste arabe israélien, n’a pas tardé à montrer qu’elle menait exactement la même politique à l’égard des Palestiniens que le gouvernement de Netanyahou : poursuivre la colonisation en Cisjordanie et continuer de soumettre la bande de Gaza à un blocus aux conséquences dramatiques, auquel s’ajoutent régulièrement des bombardements destructeurs.

Christian CHAVAUX