Finances publiques – Paris : un plan qui ne passe pas

28 Juillet 2021

La direction régionale des Finances publiques de Paris a dévoilé au début de l’été son plan Nouveau réseau de proximité .

Derrière ce nom ronflant, se cache en fait une attaque d’ampleur contre les travailleurs des Finances publiques. La direction prévoit la fermeture de douze sites parisiens sur vingt-cinq d’ici 2027. Il s’agit de réorganiser et de fusionner des services afin de faire des économies. Ceux dont les sites seront fermés seraient réaffectés sur les sites restants. Il est vrai que les suppressions de postes de ces dernières années ont déjà vidé les services. Mais, dans l’opération, plus de trois cents postes encore seraient supprimés, alors que la charge de travail ne cesse d’augmenter.

Aux Finances publiques comme dans bien des secteurs, la crise a servi de prétexte à aggraver les conditions de travail. Les agents qui sont en télétravail doivent faire des pieds et des mains pour obtenir du matériel et, s’ils arrivent à l’avoir, il n’est pas du tout adapté. Quant à ceux qui sont sur site, les dossiers s’y accumulent, et il leur faut en plus supporter la pression des chefs.

Un premier rassemblement a eu lieu le 9 juillet pour protester contre cette réorganisation. Mais les travailleurs ont conscience que ce n’est qu’une première étape, et qu’il faudra se préparer à la rentrée pour la refuser.

Correspondant LO