Parasitisme : milliardaires français en tête

28 Août 2019

L’économie mondiale ralentit, mais pas la hausse des dividendes versés aux actionnaires.

Selon l’étude d’une société américaine de gestion de fonds, au second trimestre 2019, les possesseurs d’actions ont encaissé 513,8 milliards de dollars de dividendes. Pour l’année entière 2019, une distribution record est attendue de 1 430 milliards de dollars, soit une hausse de 4,2 %.

Selon l’étude, la France est de très loin le plus grand payeur de dividendes en Europe. Le parasitisme des classes possédantes y atteint des records. Alors que dans les années 2000 le taux de distribution, c’est-à-dire la part des profits reversée aux actionnaires sous forme de dividendes, ne dépassait pas 30 %, il dépasse 67 % aujourd’hui, un record au niveau mondial. Les grandes familles de milliardaires voient leur fortune exploser. En un an, celle de Bernard Arnault, actionnaire de LVMH et Carrefour, est passée de 70,2 à 90,2 milliards d’euros, ce qui représente un gain de 600 euros chaque seconde ! À peine deux jours de revenus lui ont permis d’acheter un yacht de 130 millions équipé d’un héliport, d’une piscine à fond transparent, d’un practice de golf et d’une salle de réception : il faut savoir occuper ses longues journées quand on vit de la richesse créée par les autres.

Christian BERNAC