La loi du silence

06 Février 2019

D’après le ministère de l’Intérieur, en 2018, le nombre de plaintes pour viol ou agression sexuelle a augmenté de 19 % en France. Cela est sans doute à mettre sur le compte du mouvement #Nous Toutes, qui a encouragé les femmes à porter plainte.

Le même rapport reconnaît cependant que, sur la période 2011-2017, seules 17 % des victimes de violences sexuelles avaient fait le déplacement en commissariat ou gendarmerie pour dénoncer les faits et que, parmi elles, 13 % seulement avaient porté plainte. Quant aux condamnations, rappelons que leur nombre n’a cessé de baisser ces dix dernières années d’après un rapport du ministère de la Justice publié il y a quelques mois.

J.L.