AZF – Toulouse : 17 ans après, Total toujours coupable !

19 Septembre 2018

De procès en procès, de calomnies en rumeurs, Total persiste à nier sa culpabilité dans l’explosion de son usine AZF, le 21 septembre 2001, qui a fait 31 morts, 22 000 blessés, et des dizaines de milliers de logements détruits ou endommagés dans les quartiers populaires de Toulouse.

La justice a pourtant condamné Total à deux reprises pour des manquements manifestes à la sécurité. Ce grand groupe, qui s’estime au-dessus des lois et de la justice, veut faire casser le dernier jugement. Il persiste à justifier cette priorité patronale : faire du profit… avec des « risques calculés ». Sauf que ces risques, ce ne sont pas les actionnaires qui les prennent mais les travailleurs et les riverains.

Lutte ouvrière s’associe à la commémoration qui aura lieu à 10 heures à Toulouse au rond-point du 21-Septembre (la Pointe) pour affirmer une nouvelle fois : « Total coupable, les pouvoirs publics complices, les profits ne doivent pas faire la loi ».

Correspondant LO