Qu’un sang impur...

27 Juin 2018

Le ministre de l’Éducation veut que les enfants apprennent La Marseillaise  dès le plus jeune âge et progressivement. Ainsi les chères têtes blondes apprendraient à six ans l’existence « de féroces soldats venus égorger nos fils et nos compagnes », à huit ans ils seraient prêts à verser un « sang impur », à dix ans ils « partageront les cercueils ».

Blanquer juge que c’est la façon la plus efficace d’enseigner les valeurs de la République ; il faudra alors expliquer aux enfants que ces valeurs ne sont pas les orgies de Dracula ou les films de morts-vivants, mais, bien réellement, les massacres d’ouvriers, les conquêtes coloniales, les marchands de canons milliardaires, les généraux assassins, les morts en masse ou au détail pour le profit.