CAPSO – Saint-Omer : grève réussie

28 Mars 2018

Jeudi 22 mars, comme des dizaines d’employés de la communauté d’agglomération du Pays de Saint-Omer (CAPSO), les travailleurs chargés du ramassage des déchets étaient en grève.

Pour marquer le coup, ils ont organisé un piquet de grève devant l’entrée du dépôt des camions-poubelles.

Ils protestaient contre les attaques touchant leurs conditions de travail. La direction voudrait leur retirer cinq jours et demi de repos par an, leur imposer de travailler gratuitement 18 minutes de plus par jour. Ils dénoncent aussi l’augmentation de la charge de travail, l’allongement des tournées, alors même que les départs ne sont pas remplacés.

Cette journée de lutte a aussi été l’occasion d’exprimer leur colère contre les pressions et le mépris de la direction. Face à leurs revendications, un responsable les a menacés, en leur disant que, s’ils n’étaient pas contents, ils pouvaient aller pointer à Pôle emploi.

Face à l’arrogance de la direction, les travailleurs de la CAPSO sont déterminés à ne pas se laisser faire et prévoient déjà une nouvelle journée de mobilisation.

Correspondant LO