Élections législatives partielles : des candidats Lutte ouvrière

07 Mars 2018

Lutte ouvrière sera présente dans deux élections législatives partielles, les 11 et 18 mars, organisées suite à l’annulation par le Conseil constitutionnel des élections de juin 2017 dans les circonscriptions concernées.

Le 11 mars, cela concernera la 8e circonscription de la Haute-Garonne, où seront candidats Martine Guiraud, laborantine à la retraite, et Olivier Grimoux, technicien de mesures chez Continental.

Le 18, cela concernera la 4e circonscription du Loiret, où seront candidates Dominique Clergue, ouvrière, et Anne-Marie Fourniols, infirmière retraitée.

Comme lors des élections présidentielle et législatives de mai et juin derniers, les électeurs de ces circonscriptions pourront voter pour des candidats communistes, présentés par Lutte ouvrière, pour faire entendre le camp des travailleurs.

Les travailleurs, les retraités et tous ceux qui refusent cette société capitaliste pourront clairement dénoncer l’offensive du grand patronat contre l’ensemble du monde du travail, en votant pour ces candidatures ouvrières.

Ce sera un vote utile, qui affirmera l’existence d’un courant pour qui le capitalisme ruine la société, et la nécessité de le renverser pour sortir de l’engrenage de ses crises.