Liberté pour Mumia Abu-Jamal !

14 Décembre 2022

Le 16 décembre, lors d’une nouvelle audience, les avocats de Mumia Abu-Jamal vont tenter de mettre fin au déni de justice dont il est victime depuis plus de quarante ans.

Ses soutiens doivent manifester à Philadelphie pour exiger sa libération immédiate et sans condition.

L’enjeu est important car, le 19 octobre, la justice de Pennsylvanie a dévoilé son intention de rejeter le droit d’appel pour un procès en révision de la condamnation de Mumia Abu-Jamal. Cela écarterait plusieurs des preuves de son innocence et entérinerait les entorses au droit commises à son encontre lors du procès de 1982.

Militant de la cause des Noirs américains, ce journaliste a été injustement accusé en 1981 du meurtre d’un policier blanc dont il n’est pas l’auteur. La justice américaine persiste et signe et elle lui fait payer, comme elle l’a fait contre de nombreux militants noirs américains, d’avoir relevé la tête et lutté pour l’égalité des droits.

Le comité international de soutien, qui associe en France de nombreuses ­organisations, dont Lutte ouvrière, invite tous ceux que révolte le maintien en prison de Mumia, dans des conditions où même ses droits à des soins attentifs sont bafoués, à adresser un message à la juge Lucretia J. Clemons, en charge de l’ultime recours dont il dispose pour faire reconnaître son innocence.

Le site du Collectif Libé­rons Mumia – www.mumiabujamal.com – propose une lettre en pdf à remplir à envoyer à la juge Clemons, souhaitant que celle-ci soit inondée de protestations du monde entier.

Jacques FONTENOY