Nos lecteurs écrivent Contrat de gaz... Les prix explosent !

09 Novembre 2022

J’habite dans une copropriété d’environ 50 logements, avec un chauffage collectif au gaz. Le contrat de gaz se terminant le 30 septembre, nous avons dû le renouveler. C’est là que les ennuis ont commencé ! La première proposition qu’on nous a faite revenait à multiplier par sept notre facture de gaz. Nous avons finalement réussi à obtenir un tarif plus intéressant, ou plutôt moins pire, mais il a fallu pour cela se décider dans les deux heures suivant la nouvelle proposition, car elle était basée sur un prix du marché en constante évolution.

Nous devrons donc débourser 136 000 euros de chauffage pour l’année, sur la base de notre consommation actuelle, au lieu de 30 000 euros, soit 4,5 fois plus. Pour le studio que j’occupe, les charges de chauffage vont ainsi passer de 530 euros à 2 385 euros pour l’année, soit une augmentation de près de 200 euros par mois.

Le gouvernement a annoncé il y a peu que le bouclier énergétique allait s’appliquer aux copropriétés avec un chauffage collectif. Mais il va nous falloir avancer l’argent et payer les charges, sous peine de coupure de gaz pour impayé. Nous ne serons remboursés que bien des mois plus tard (on parle d’une attente de dix mois en moyenne).

La façon dont ce remboursement sera fait est bien révélatrice des priorités du gouvernement. Il va verser directement aux fournisseurs d’énergie la différence entre les tarifs avec et sans bouclier énergétique. Puis ces fournisseurs d’énergie vont rembourser les syndics, qui à leur tour vont effectuer le rattrapage sur les charges. Cela laissera largement le temps à tous ces pique-assiettes de faire fructifier cet argent au passage !

Une lectrice de Seine-Saint-Denis