Hôpital Charles-Nicolle – Rouen : ça déborde aux Urgences, la colère aussi

05 Janvier 2022

Depuis lundi 27 décembre, un préavis de grève concernant le personnel des urgences de l’hôpital Charles-Nicolle, à Rouen, est en cours.

Depuis des mois, voire des années, le manque d’effectifs, combiné à un afflux de malades, Covid ou non, rend la situation ingérable pour les équipes. D’autant plus qu’on ne sait plus où mettre les patients : en raison de fermetures de lits et de la transformation de certains en lits Covid, on ne peut pas les transférer dans les autres services pour qu’ils y soient hospitalisés. Ils attendent donc jusqu’à deux ou trois jours aux Urgences et s’entassent dans les box et les couloirs. La période de Noël, avec un nombre encore plus important de malades, a fini par faire craquer les équipes.

En réponse aux revendications du personnel, la direction se contente de parler de « l’optimisation de l’approvisionnement en matériel » et de la « modification des organisations », autrement dit, elle n’a pas l’intention d’y faire grand-chose ! Elle attend sûrement que la colère se généralise.

Correspondant LO