Bourse : spéculateurs à la fête

05 Janvier 2022

L’année 2021 a été très positive sur les places finan­ciè­res mondiales : tous les indices boursiers ont aug­menté. En France, le Cac 40 a battu son record historique.

Calculé sur le cours boursier des 40 plus grandes entreprises, cet indice a gagné 28,85 % en 2021. La Société générale, le géant du luxe Hermès, Capgemini ou encore Veolia sont les entreprises dont la valeur boursière a le plus augmenté en 2021. Ayant affiché des profits en forte augmentation, leurs actions ont eu la faveur des spéculateurs. Sur un an, la Société générale a quasiment doublé son bénéfice. Hermès a triplé le sien sur le premier semestre 2021 par rapport à l’année précédente.

Ces profits augmentent parce que les salaires sont faibles et que les patrons multiplient les attaques pour les baisser encore. Ils augmentent aussi du fait de l’accélération des cadences sur les chaînes de production et du sous-effectif permanent. L’argent public versé par l’État et la BCE a alimenté cette spéculation boursière, des milliards d’euros ont été injectés dans le système financier aux dépens des hôpitaux, des logements et des écoles.

En sabrant le champagne à la Bourse de Paris, les capitalistes fêtent l’augmentation de l’exploitation dans les entreprises et la dégradation des conditions de vie des travailleurs et de leurs familles.

Joséphine Sina