SNCF – Paris Nord : s’organiser face aux réorganisations

13 Octobre 2021

La SNCF vient d’annoncer une nouvelle réorganisation dans les gares du nord de la région parisienne, au détriment des conditions de vie et de travail des cheminots. Depuis fin septembre, la colère est montée chez les agents commerciaux des lignes B et H de cette zone.

La réorganisation va réduire la présence des agents en gare le soir, remplacés de plus en plus par des équipes mobiles allant de gare en gare. Certaines gares fermeront plus tôt. La direction rogne sur les horaires de nuit des agents, ce qui signifie des pertes de salaire. Les horaires de jour seraient supprimés, pour concentrer le travail sur les heures de pointe. La vie quotidienne des agents en serait bouleversée.

Au nord de la ligne B, mardi 5 octobre, 75 cheminots se sont retrouvés à côté de la gare d’Aulnay-sous-Bois en assemblée générale de grévistes et ont voté d’aller envahir les locaux de la direction. Une partie des agents ont pris la parole face à la directrice pour dire leur colère contre ceux qui comptent encore aggraver leurs conditions de travail alors que les agents sont déjà en sous-effectifs. Il est hors de question de toucher à la paie, alors que la vie est de plus en plus chère. Et lundi 11 octobre, ce sont des agents de la ligne H qui se sont rassemblés à une quarantaine à Ermont, à l’appel des syndicats CGT, FO et SUD-Rail.

Les cheminots présents lors de ces deux actions savent bien que le bras de fer avec la direction ne fait que commencer, et sont décidés à poursuivre le mouvement en novembre. Puisque la direction compte appliquer sa réorganisation à toutes les lignes, il faudra réagir tous ensemble.

Correspondant LO