Renault – Flins : le pont, c’est bon

14 Juillet 2021

Les travailleurs de l’équipe 2 des secteurs Tôlerie et Ouvrants de l’usine Renault de Flins se sentaient déjà presque en week-end, le matin du mardi 13 juillet. Ils quittaient à 13 heures et le lendemain férié était suivi de deux jours non travaillés.

Mais voilà que, se croyant dans son droit, puisqu’elle a pris la détestable habitude de les faire travailler à la carte, la direction leur a annoncé ce même mardi vers 10 heures qu’en raison d’une panne, il leur fallait venir jeudi 15. Peu importait à ces messieurs ce que les uns et les autres avaient déjà programmé pour ce long week-end, peu leur importait que les transports collectifs soient supprimés, chacun devait se débrouiller pour venir, c’était obligatoire sous peine de sanction et sans discussion.

À quelques dizaines, la quasi-totalité de l’équipe, embauchés et intérimaires, a posé le sac, comme disaient les anciens. Certains conducteurs d’installation étaient même déjà rentrés chez eux en colère, quand, une heure et demie plus tard, devant les travailleurs décidés, la direction a dû baisser pavillon devant le débrayage. Il n’y aurait pas de sanction pour ceux qui ne viendraient pas, et des navettes ou covoiturages seraient organisés pour ceux qui viendraient travailler.

Un bon petit succès et une excellente mise en bouche pour le pont du 14 juillet !

Correspondant LO