Le profit goutte que goutte

27 Janvier 2021

Le vaccin de Pfizer/BioNTech se présente sous forme d’un flacon contenant 0,45 ml de produit à diluer avec 1,8 ml d’une solution injectable de chlorure de sodium.

Chaque flacon est prévu pour fournir, après dilution, 5 doses de vaccin de 0,3 ml chacune, soit 1,5 ml. Il reste donc après cette opération encore plus de 0,3 ml de vaccin au fond du flacon. Des soignants ont donc réussi à extraire six doses, on pourrait même en extraire sept. Ce n’est pas simple, il y faut une aiguille bien adaptée et des gestes précis.

Pour la santé publique, voilà qui est une bonne nouvelle puisque, quand on y parvient, cela permet de faire six vaccinations avec un flacon prévu pour cinq.

Pour Pfizer, c’en est une autre, tout à fait bénéfique. La sixième dose hypothétique lui permet de rapprocher ses chiffres de livraison du nombre de doses promises. Un tour de passe-passe pour compenser la pénurie et justifier les centaines de millions d’euros déjà reçus de l’Union européenne.

S. G.