Injuste prix

02 Décembre 2020

En 2019, la moitié des ­dirigeants des 120 plus grosses entreprises françaises ont perçu en moyenne 3 millions d’euros de rémunération. Et ce n’est qu’une moyenne : le PDG de Dassault a ainsi perçu 24,7 millions d’euros.

Et ce sont eux qui bloquent et baissent les salaires des travailleurs, aggravent leurs conditions de travail, rendent leur vie plus précaire en supprimant massivement des emplois. Pour faire ce sale boulot, ils sont payés à prix d’or par les actionnaires des entreprises qu’ils dirigent.