Segurel – Dreux : les travailleurs en lutte

28 Octobre 2020

Des travailleurs de Ségurel, un grossiste en produits alimentaires situé à proximité de Dreux, se sont mis en grève plusieurs jours au mois d’octobre.

Auparavant, ils avaient une prime de 140 euros par semaine s’ils parvenaient à préparer cent colis alimentaires dans l’heure. En juin dernier, la direction a décidé de changer les règles, en prétendant que ce serait à l’essai pour deux mois. Il faut maintenant remplir 200 cartons dans l’heure, pour une prime qui normalement devrait être plus élevée.

Le problème est que personne n’a vu la couleur de la nouvelle prime, car les nouvelles exigences sont impossibles à remplir. Ce changement entraîne pour les ouvriers une perte pouvant aller de 350 à 500 euros par mois sur la fiche de paye. Ils réclament donc un retour à l’ancien mode de calcul, contre les coups tordus du patron.

Correspondant LO