Pôle emploi : l’État cultive la précarité

26 Août 2020

Dans le cadre de son plan de relance, l’État a annoncé, lundi 24 août, vouloir recruter entre 3 000 et 5 000 personnes en CDD à Pôle emploi d’ici 2021. Pour réagir à l’explosion du chômage, l’État fabrique donc encore et toujours plus d’emplois précaires.

Et ce n’est pas nouveau. En 2019 déjà, après avoir supprimé 1 100 postes, l’État avait recruté 1 000 personnes en CDD, tout en augmentant les charges de travail. Certains agents disaient devoir suivre jusqu’à 1 000 demandeurs d’emploi chacun.

800 000 personnes supplémentaires se sont retrouvées au chômage au deuxiè­me trimestre 2020. Il y a 4,2 millions de chômeurs, rien qu’en catégorie A. Avec quelques milliers d’agents recrutés, on est loin du compte de ce qu’il faudrait, ne serait-ce que pour recevoir dignement les demandeurs d’emploi.

Cécile Seyrig