Tellier – Argenteuil : la force des travailleurs c’est la grève

13 Septembre 2017

À Argenteuil, la trentaine d’ouvriers de production de l’entreprise Tellier, un fabricant d’ustensiles de cuisine pour professionnels, viennent de faire trois jours de grève qui ont abouti à un succès.

Leur situation est commune à bien des travailleurs : des salaires qui n’augmentent pas ; une ancienneté qui permet seulement de percevoir un peu plus ; des tâches de technicien pour un salaire de simple ouvrier ; pas d’embauches pour remplacer les départs, alors que celle de cadres se porte bien. Il n’était pas question de continuer comme cela. Au bout de trois jours de grève, les travailleurs ont finalement obtenu 3 % d’augmentation immédiate et 2 % au 1er janvier prochain. Cela représente la moitié de leur revendication initiale, qui était de 100 euros de plus pour tous par mois.

Au terme de mois de discussions au printemps dernier, la direction de Tellier n’avait pas bougé sur ses propositions salariales : même pas 1 % ! Ce que ces palabres n’avaient pas réussi à obtenir, trois jours de grève l’ont fait.

Dans les petites ou grandes entreprises, la grève est bien l’arme des travailleurs.

Correspondant LO